Mesures médicales

L'assuré a droit aux mesures médicales qui n'ont pas pour objet le traitement de l'affection comme telle, mais sont directement nécessaires à la réadaptation professionnelle ou à la réadaptation en vue de l'accomplissement des travaux habituels.

Exemple : L'AI paie la psychothérapie pour un enfant souffrant d'une phobie scolaire afin qu'il puisse s'y rendre (but = réadaptation ultérieure).

Les assurés mineurs ont droit aux mesures médicales nécessaires au traitement des infirmités congénitales jusqu'à l'âge de 20 ans révolus.

Le Conseil Fédéral a établi une liste des infirmités pour lesquelles ces mesures sont accordées. Il pourra exclure la prise en charge du traitement d'infirmités peu importantes.

- Liste des infirmités