Mesures de réadaptation

Les mesures professionnelles visent un maintien ou une intégration des personnes assurées sur le marché du travail.

Orientation professionnelle
L'assuré auquel son atteinte à la santé rend difficile le choix d'une nouvelle profession ou l'exercice de son activité antérieure a droit à l'orientation professionnelle.
Elle se compose de conseils spécialisés sous forme d'entretiens et dans certains cas, des stages d'évaluation dans le marché du travail ou dans des institutions spécialisées.

Formation professionnelle initiale
La formation professionnelle initiale s'adresse aux personnes assurées qui n'ont pas encore exercé d'activité lucrative et qui doivent, en raison de leur atteinte à la santé, assumer des frais supplémentaires pour leur formation.
Cette mesure vise à donner aux personnes assurées, par des moyens appropriés et ciblés, la possibilité d'exercer une activité lucrative.

Reclassement professionnel
Le reclassement s'adresse aux personnes assurées ayant déjà exercé une activité lucrative et qui, en raison de leur atteinte à la santé ne peuvent plus exercer leur métier.
Le reclassement professionnel doit être simple et adéquat et il a pour but de redonner à la personne assurée une activité qui lui permette d'obtenir un revenu équivalent à celui qu'elle réalisait avant.
Pour avoir droit au reclassement, il faut présenter un taux d'invalidité d'environ 20% au moins.

Placement
Les mesures de placement visent à vous aider, par un soutien actif, dans vos démarches pour trouver un emploi approprié sur le marché du travail.
L’aide au placement comprend aussi le conseil et l'information à l'employeur en matière de droit des assurances sociales. Dans ce contexte, nous vous apportons ainsi qu'à votre employeur une aide matérielle ou/et financière. Le placement à l’essai vise à vous placer dans une entreprise pour vous donner la possibilité de démontrer vos compétences en tant qu’employé/e et permettre à l’employeur de tester vos capacités pendant six mois au plus.
Enfin si vous trouvez un nouvel emploi, une allocation d’initiation au travail peut être versée à l’employeur si, au début des rapports de travail, vous ne présentez pas encore la productivité attendue. Le placement comprend également des aides en capital destinés aux assurés exerçant une activité indépendante.

Mesures de réinsertion
Les mesures de réinsertion de l'AI s'adressent à des personnes ayant un potentiel de réadaptation, mais dont l'état psychique n'est pas encore suffisamment stable pour envisager un retour direct dans une activité professionnelle, ni pour entreprendre une formation professionnelle.

Exemple : maintien dans un poste de travail avec coaching (suivi personnalisé) d'une personne extérieure sur le lieu de travail afin de gérer les difficultés en lien avec l'atteinte à la santé.

.

Indemnités journalières

Les indemnités journalières complètent les mesures de réadaptation de l'AI: Elles sont destinées à garantir un revenu aux assurés pendant la période de réadaptation.

.

Frais de voyage

L'AI rembourse en règle générale à l'assuré les frais de transports publics et le viatique (frais de repas hors domicile) pour les voyages en Suisse nécessités par l'examen du bien-fondé de sa demande ou l'exécution de mesures de réadaptation. Elle peut également assumer les frais de transport et de viatique pour la personne accompagnante, devant nécessairement accompagner l'invalide.

.